40 BPM, il s'est passé une chose unique !

C’était lors du dernier stage Wakademy à LHERM en septembre 2019.

Tout d’abord, je trouve qu’un stage en complément des formations en ligne, c’est un excellent moment de rencontres humaines et Gauthier participe activement à guider et à trouver les clefs qui nous permettent d’avancer et débloquer des situations. C’est la 3 éme fois que je participe et j’y serai en 2020 pour la 4 éme et 5 éme en Occitanie. Good job on s’éclate à chaque fois :+1:

Bon, revenons à nos fameux 40 BPM…

Il faut savoir que l’échauffement en stage débute par une respiration continue à des vitesses de métronome différentes. C’est comme cela que notre corps se prépare mieux aux heures de jeux qui suivent…

Nous étions tous en cercle (comme d’habitude) nous passons de la vitesse moyenne… à rapide pour descendre à la vitesse lente… très lente… C’est ce fameux métronome qui rythme nos souffles et nos coeurs…

C’est à cet instant qu’il s’est passé quelque chose en groupe que je n’avais jamais ressenti ou remarqué habituellement, à la dernière phase… à 40 BPM. Une synchronisation parfaite ! Un rythme presque mystique, quelque chose d’inexplicable… D’ailleurs je n’arrive pas à mettre des mots dessus.

  1. C’était juste un moment de symbiose parfait. Nous respirions tous à l’unisson, un instant troublant (dans le sens très positif par les ressentis). Une expérience unique peut-être qui indique une nouvelle fois que le didgeridoo est bien plus qu’un instrument de musique.

Tentez l’expérience quand vous vous réunissez en petit groupe, laissez-vous aller à une respiration circulaire plusieurs minutes, d’abord X minutes rythme moyen…Stop… X minutes rapide…Stop… puis X minutes à 40 en vous synchronisant au maximum… jusqu’au moment où vous vivrez peut-être cet instant parfait et inoubliable tous ensemble.

Voyez-vous ce que je veux dire ? Avez-vous ressenti ce que j’essaye de décrire ? Quels mots mettriez-vous dessus ?

3 J'aimes

Très intéressante cette expérience, Stéphane. :slight_smile:

Tu penses que « cela » s’est produit parce que vous avez joué des rythmes plus rapides avant, ou que ce 40 bpm serait un rythme où tout le monde se retrouve naturellement ?

1 J'aime

C’est une simple respiration circulaire de base (juste le cycle, rien de plus) avec un métronome audible de tous.

  1. x minutes à vitesse moyenne permet de commencer à souffler à un rythme qui permet de réveiller tranquillement le corps

  2. x minutes à vitesse rapide qui permet de tout évacuer, stress, pression, énervement

  3. apaisé après un effort, passons à 40… la tension descend, l’esprit est libre…

  4. il est temps de chercher la synchronisation avec le reste du groupe.

Bises !

3 J'aimes

C’est peut être une idée qu’on testera avec notre petit groupe de bretons, si ça branche les autres :wink:.
On te tiendra au courant de notre synchronisation :smiley:.
En tout cas c’est très intéressant :star_struck:

3 J'aimes

bonsoir Stéphane,

je pense que c’est du a l’alignement de tout le groupe sur cette respiration circulaire a la même vitesse, avant vous n’y étiez pas tous c’est seulement sur cette dernière que la magie a pu opérer.

il m’est arrivé la même chose en marchant, j’écoutais de la musique avec tambour,
ma respi, mon pas, et le tambour se son alignés et l’énergie a surgi pour me faire ressentir une légèreté sans résistance

2 J'aimes

Tout ceci donne très envie d’essayer… j ai hâte de trouver des joueurs à proximité!!!

2 J'aimes

Effectivement, je serai heureux d’avoir vos retours, mais je suis certains qu’il se passe quelque chose.

2 J'aimes

@Elisabeth_Blanc je pense que dans cet ordre, tout est logique, je ne peux pas te dire si tout le monde se retrouve naturellement à 40, mais c’est à cette vitesse que c’est arrivé, après les phases précédentes, qui me semblent importantes…

2 J'aimes