Création d'un didgeridoo (sandidg)

Comme beaucoup de joueur de didg, l’envie de fabriquer son didg est énorme, voici les étapes en photo de notre atelier Sandidg avec mon ami Yo.

  1)Trouver une belle branche, nous avions un bon bois du charme

  2)  Puis nous avons enlevé l’écorce, et commencé à lui donner un peu sa forme.

  3)Enfin l’étape délicate, couper le didg en deux !

  4)Puis le vider

  5)Et le poncer enfin d’avoir une colonne d’air niquel ;-) pour le vernir.

  6)Puis l’étape du collage.

 7)Enfin après l’avoir poncé et vernis et surtout travaillé sur l’embouchure, voici un ptit didg en Ré facile à jouer.

@+
Bon souffle
Nico

Slt,
Merci pour le partage. Mais comment fait-on pour avoir un “D”,… C’est une loterie? Ou peut on par la longueur et/ou la largeur influencer la note?
Formule?
L’as-tu vidé, lorsqu’il était sec ou frais? Combien de temps faut-il attendre pour le sechage, en sachant que le hêtre, seche plus vite que le chêne,…
Merci d’avance pour le retour
A +

Ce site donne les longueurs pour un didgeridoo en PVC. J’ai lu par ailleurs que le diamètre influençait peu la note mais plutôt le volume sonore.
Ca, c’est la théorie…
En pratique, j’ai fait un didgeridoo avec un tube simple de PVC (40 mm de diamètre). Il fait 134cm et sonne en do, c’est à dire à peu près comme le tableau. MAIS… je viens de faire un autre modèle en enchainant 3 sections de diamètre différent avec des adaptateurs. Il fait 1m70, soit 35cm de plus que l’autre, et il donne exactement la même note (Do) ! A part qu’il sonne mieux, aucune différente de hauteur.
Alors je ne comprends plus rien, et je me demande s’il y a vraiment une relation simple et constante entre la longueur (et éventuellement le diamètre intérieur) et la note !

Nous ne sommes pas des pros, c’est effectivement le hasard, en espérant tout de même aller vers la note souhaitée.

Il est préférable de travailler avec du bois sec, au moins un an de séchage, pour un bois très dense plutôt deux ans. Sinon, il risque de fissurer ou de se tordre.

Slt Nico,
Merci pour les infos, j’ai quelques pièces à la maison. Je vais tester tout ça.
Je verrais bien ?
Bonne soirée

@Nicolas Laurent : j’ai vu des sièges en bois de 1m80 donner la même note qu’un autre moins long… franchement il y a tellement de paramètres…

Je me permets de recopier les échanges sur ce sujet…

Jaime :
Troooooop cool le ptit tu To avec les photos !!!
Comment tu as fait pour le couper (scie à ruban ?)
Et l’embouchure ???

D’ailleurs tu as des photos de l’embouchure ???

Merci du partage !!!

Michel :
super boulot, tu as quoi comme disque sur ta meuleuse ? du coup pas besoin de gouge ou si ?

Nico B :
Nous avons coupé le didg avec une scie sauteuse, heureusement que la branche était petite, pour le prochain plus gros, on utilisera une scie sabre.

L’embouchure est faite avec un mélange de pâte à bois avec de la résine, très facile à modeler et surtout sec c’est très solide.

Sinon, pour creuser on avait un disque au carbure. La gouge on l’a utilisé un peu…

Je ne pensais pas que ce serait possible avec une simple scie sauteuse !!!

Salut Nico encore pleins de questions alors c’est quoi ton mélange de résine pâte à bois ?

Est-ce que tu as des photos de l’embouchure s’il te plaît ?

C’est quoi cet outil sur la photo ?

Tu dis que tu à modelé l’embouchure est-ce qu’après tu j’imagine que tu as dû la reponcer…

Peux-tu utiliser pour vernir l’intérieur ?

Bref bref maintenant je me retrouve dans un pays où il y a pas du tout de didgeridoos en bois je vais sûrement être amené à devoir en refaire un moi-même quand je serai posé, c’est pourquoi je m’intéresse beaucoup à ton post !!!

Gros bisous Nico !!!

Merci Nico pour ce partage d’expérience !

Pour Fränk, j’avais écris un article sur DidgMo, un logiciel qui aide à calculer la forme de sa colonne d’air.

bonsoir, nous avions déja presenté un post a ce sujet que je ne retrouve pas, il était aussi question de la fabrication d’un didgeridoo avec cette même méthode.

je ne suis pas un pro mais j’ai déjà une petite expérience sur la fabrication, pour la coupe de la branche j’ai essayé une scie sauteuse on y arrive après pas mal d’efforts et tout dépend de la section et de la dureté du bois, la scie sabre cela reste très sportif, le mieux est la scie a ruban.

pour le creusage j’utilise une lame au carbure prévue pour les meuleuses de diamètre 115 ou 125 et des goujes de différents diamètre

pour la finition, une râpe à tambour de chez wolcraft diamètre 5O et 15 il n’existe malheureusement pas de diamètre intermédiaire par contre j’ai découvert dernièrement sur le site " auprès de mon arbre " des fraises orbicut de diamètre 20 et 40 que l’on met au bout de sa perceuse

le collage s’effectue avec de la colle époxy ( prise retardée ) ce qui nous laisse la possibilité de prendre le temps qu’il faut pour bien positionner le didg au collage

pour ce qui est de la note il y a beaucoup de facteurs qui rentrent en ligne, sa longueur, le creusage, la finition intérieure, la dureté du bois, etc…

suite au stage que j’ai fait dernièrement a Saint Avold j’en ai fait un avec une embouchure de 32, je suis parti directement sur un diamètre 50 et j’ai augmenté pour finir sur le diamètre de la branche 80 int. longueur totale 1 m 65 note SI didgeridoo méditatif. nature du bois de l’aulne

pour avoir un didgeridoo qui a de la backpressure je détermine son creusage comme ce qui suit :

   32 réduire a 20 8cm plus loin pour revenir a 32 sur 50 cm passer a 50 ou 60 sur 5O cm réduire a 40 et finir sur le diamètre de la branche 

32-----20----32------------------50/60-----------------40–80/90-----------------

8cm     8cm       50cm                 50cm                       reste de la branche

vernissage intérieur et extérieur marin en plusieurs couches voir les recommandations du fabricant

pour l’embouchure il est facile d’utiliser la cire d’abeilles, ou de bien prévoir sa finition lors de l’élaboration du didgeridoo

bois utilisé : le fresne, l’érable, le charme, l’aulne, le chêne, le hêtre, le bouleau

pour le serrage vous pouvez utiliser, collier cerflex, serre joints, fil de fer diamètre 3,

le bois doit être sec, au séchage le bois fend , j’essaie de trouver des combines j’ai essayé de le couper en deux de le fendre a la meule avec la lame aux dents de carbure en son centre et de le remettre en place avec du gros fil de fer en attente de sèchage on verra.

1 J'aime

super pour le infos en plus Gérald

Slt à tous,
Merci pour les infos, j’ai l’occasion d’avoir quelques pièces, et je vais pouvoir m’exercer.
Merci Gauthier, pour les précisions et aux autres naturalement ?
A +

bonsoir Michel

merci pour ta vidéo je suis très content de savoir que tu es heureux avec ce didgeridoo bon vent a toi

Wow, il a un super son ton Didge ! :slight_smile:

bonsoir, un petit message pour ceux qui fabrique leur didgeridoo, j’ai fait un essaie avec une branche de thuya ou de junipérus , c’est une haie près de chez moi qui a été coupée il y avait de belle branche, et j’en ai fait deux didgeridoos leur particularité une belle sonorité accoustique.

je ne sais pas faire les manipulations en informatique car le mieux aurait été de vous les faire écouter

1 J'aime