Eloge de la lenteur

Salut à tous,

Je suis tombé il y a peu sur cet article, qui me parle beaucoup, sur la pratique instrumentale et l’importance/intérêt du travail à vitesse très réduite. Je pense qu’il pourra en aider plus d’un dans leur pratique du didgeridoo, bonne lecture à tous!

8 J'aimes

Superbe article. Merci à toi. Le pouvoir de la lenteur !!:+1:

1 J'aime

Excellent article @Baptiste ! Merci. :slight_smile:

1 J'aime

Ça me conforte et réconforte dans mon apprentissage très très lent…! :sweat_smile:
Merci pour cet artcle

2 J'aimes

Merci Baptiste ! N’hésite pas à partager d’autres découvertes. :slight_smile:
C’est top !

1 J'aime

Merci pour cet article ! En lisant le titre, je me suis dit ahh ça va me plaire, je n’avais pas encore lu sur la lenteur dans le domaine de la pratique instrumentale. Intéressant !

Bon, j’ai lu l’article très sérieusement à mon compagnon.
Il m’a regardé comme ça : :face_with_raised_eyebrow: .
Parce qu’en fait, ça fait peut-être 10 ans qu’il me répète : « toujours commencer par jouer lentement », et que moi je fais cette tête là : :roll_eyes: , et hop rapidement j’accélère pour jouer vite ! Je ne tiens pas lentement :grimacing:…!

Et là en lui lisant j’étais hyper convaincue ahah !!
Oh ça va, j’ai juste besoin de mettre du sens, c’est tout, et là c’est bon ! Merci pour la paix des foyers :grin: !

6 J'aimes

Tu m’as bien fait rire @Calie. C’est vrai qu’il n’y a pas pire que d’expliquer plusieurs fois quelque chose à quelqu’un qui n’en tient pas compte, et de voir qu’un jour il a la même explication de la part d’une autre personne et que là il ou elle en tient compte ! C’est arrivé à tout le monde. :smile::grin::laughing:

4 J'aimes