La voix du silence vers la voie du silence

Karl m’a demandé si la fin d’année m’inspirait un nouveau texte.
Pour lui faire plaisir (et me faire plaisir) mon stylo a commencé à se promener sur une feuille.
Après s’être baladé sur la moitié d’une page et avoir laissé derrière lui quelques traces d’encre, j’ai lu ce qu’il avait bien voulu écrire.
Sacré stylo!
Au début, mon Bic (qui n’en est pas un) sans être génial s’en sortait pas trop mal mais après quelques lignes et avoir donc franchi l’étape de la page blanche, il plongeait (et cela ne ressemblait pas vraiment au saut de l’ange) directement vers la page sombre.
J’ai alors pensé qu’en choisissant un stylo d’une autre couleur, cela pourrait influer sur le contenu du texte. Moins de noirceur dans l’encre pourrait entraîner moins de noirceur sur la feuille. Le résultat n’était pas convaincant.
J’ai alors troqué le bâton d’écriture pour le « bâton chantant ».
Et comme bien souvent, ce bâton sonore me conduisait sur le chemin (la voie) du silence intérieur.
Cela n’est ni un miracle ni une révélation.
Si le didgeridoo peut casser les oreilles de certains (il en faut pour tous les goûts!), il a surtout le pouvoir de briser nos voix intérieures (pensées) pour nous diriger vers la voie d’un « silence bourdonnant ».
Nos formules didgeridesques « bon souffle » ou « que le souffle soit avec toi » pourraient s’interpréter, se traduire par « bon silence » ou « que le silence soit avec toi ».
Ce qui ne signifie pas « arrête de jouer », bien sûr.
Jouer du didgeridoo, quel que soit son niveau, c’est faire honneur au silence qui, par les temps qui courent (souvent trop vite), est une valeur rare et précieuse.
Alors à toi Karl, à tous ceux du forum et bien entendu à Gauthier, bon silence, bon souffle (ou « bon tout ce que vous voulez »).

5 J'aimes

Et voilà, encore une fois tu ravis ma journée Patrick :heart_eyes: :heart_eyes: :star_struck:.
Un très grand merci à toi pour ces lignes.
Je te souhaite également un très bon tout ce que tu veux à toi et tes proches cher ami :star_struck: :star_struck: :kissing_heart: :kissing_heart: :kissing_heart:!!!

1 J'aime

Très beau texte @Patrick_GARBOUS. J’aime bien ton idée de Silence Intérieur Bourdonnant (Si b :musical_score:). :slight_smile: et du Didgeridoo qui ouvre la Voie du Silence Intérieur, c’est très poétique.

Bon silence à toi aussi. :wink:

Merci Karl.

1 J'aime

Merci Elisabeth (des neiges).

2 J'aimes

merci pour ce partage. j’ai aussi ressenti que le silence n’a rien à voir avec le son. et donc je comprends quand tu dis qu’on peut y être en jouant du didgeridoo. pour continuer je dirais que le silence n’est pas rare, il est même partout sauf qu’on aurait peut-être pris l’habitude d’écouter autre chose. et puisqu’on est dans les textes, je vous partage mon dernier en guise de … silence
attention, le rêve dont je parle n’a peut-être pas de lien avec l’australien
:slight_smile:

l’Email du rêve
les mots sont l’émail du rêve
une enveloppe brillante
où l’être entravé
ne s’échappe que par une volonté infinie d’en finir avec les limites.
les mots sont l’émail du rêve
Dans la guerre du sens
et il n’y a pas de sens à la guerre
il n’y en a qu’un
c’est la fin
c’est la trêve alors s’entrebaillent les mots de là
je te vois
tu es pareil à moi
dans ton simple appareil et au delà
A charge pour nous d’envoyer ballader ce qu’on d’ici mûles
avec nos formules toute fête. réjouissons-vous
dix paraître pour transe paraître
vibrer uniquement là
d’1 seul être
pur esprit
réél dans la vie
les mots sont les mailles du rêve, sculptures si fines et pourtant artères d’un battement assourdissant
le seul chant blanc
l’émotion rêve du mal, invention pour animer le bal
où je bâtis carcéral par le cérébral
toutes mes briques de sens bloquent mes perceptions
au mieux à quelques phrases
alors je dis RAZ
remise à zéro
tête à toto
les mots sont l’émail du rêve

TOO TI O O WA TOO TI O I WA

4 J'aimes

Yeah super :smiley: :smiley: :smiley:.
Merci à toi pour ces mots :star_struck:

Ouaouhh! et merci.

1 J'aime