Sondage - rencontre

On le connaît tous.
On a passé des heures devant ses vidéos.
On écoute ses CDs en boucle.
Mais qui l’a vu en vrai ?
Je vous propose de répondre à ce sondage afin d’y voir plus clair.

Avez-vous déjà rencontré Monsieur Aubé ?

  • Oui, et quel charisme !
  • Non, mais j’ai hâte !

0 votant

@Gauthier t’as pas le droit de répondre, hein ? Petit Sacripant !

2 J'aimes

Il existe donc vraiment ??? :flushed: :grin:

2 J'aimes

Tu sais que la première fois que j’ai aperçu @Gauthier, je ne savais pas qui c’était :crazy_face:.

C’était lors, de ma toute première fois au rêve de l’aborigène (ou j’ai vu Wadhom en live d’ailleurs) :

J’étais en train de faire mon tour du site, quand je tombe sur la scène ouverte (je ne sais pas si il y en a toujours une).

Bref, il y avait un gars qui jouait du didgeridoo. Le gars ne payait pas de mine :woozy_face:, mais jouais foutrement bien. Un petit gars à lunette, tout fin :smiley: :wink:

Là je me suis dis: c’est la classe de jouer comme ça. Quand je serais un grand et que j’aurais atteint un petit niveau, je viendrais me poser moi aussi sur cette scène pour souffler :grin:.

Bon, j’ai su dans la soirée (en regardant tout bêtement la programmation :sweat_smile: ; oui je sais c’est bête comme truc mais la première fois que tu mets les pieds au rêve, faut quand même prendre le temps d’atterrir… du coup certains réflexes de festivaliers - genre regarder la programmation- sautent…). que le bonhomme en question s’appelait Gauthier Aubé :sunglasses:.

J’avoue que sur le coup, ça ne m’a pas fait grand chose :sweat_smile:.
C’est plus tard… quand j’ai commencé sérieusement le didgeridoo et que le nom de Gauthier Aubé, revenait très souvent, que j’ai percuté qui c’était…

Maintenant je regarde la programmation plusieurs mois à l’avance (bon déjà pour savoir qui je vais voir sur scène) et pour toper les gens et les interviewer :crazy_face: :wink:

Gros bisous @Gauthier et encore merci pour ton travail :pray::star_struck:

2 J'aimes

J’ai rencontré Gauthier lors d’un stage.

Il a rejoint les premiers participants à l’extérieur alors que j’étais rentré voir la salle (de yoga) dans laquelle nous allions jouer.
Quand je suis revenu, je l’ai reconnu de profil. Je ne savais pas trop comment l’aborder.
« Bonjour Monsieur, c’est un honneur de vous rencontrer » ?
« Ah enfin, c’est cool de vous voir en vrai » ?
[Est-ce que je le tutoie direct ?]
[Je m’approche discrétos et on verra s’il me tend la main ?]

Bref, j’avance vers le groupe en me posant mille questions.
C’est alors qu’il se retourne et me dit, étonné (puisque j’arrive de la direction opposée) : « Ah ben tu sors d’où toi ? » :crazy_face:

Et là j’ai su qu’on passerait une bonne journée et que ça serait une rencontre formidable :star_struck:

J’ai même reçu un noyau d’olive qu’il m’a envoyé sur la tête par inadvertance lors du pic-nic de midi :smile::sweat_smile:
Vivement le prochain stage (que je reçoive un noyau de cerise cette fois) !

3 J'aimes

Si le noyau d’olive n’a pas été didgeropulsé, ça ne compte pas :rofl:

2 J'aimes

Merci Alexandre pour ton post. Cependant, je tiens tout de même à rappeler que le plus important reste le didgeridoo et ce que vous en faites. Quant à ma petite personne, pas sûr que je sois si intéressant pour mériter un post !

A mes yeux tu mérites bien plus qu’un post @Gauthier :star_struck:

Certes, Gauthier, le plus important reste le didgeridoo.

Cependant, pour beaucoup d’entre nous, grâce à toi, on apprend, on progresse, on galère mais on persévère, on s’amuse, on prend du plaisir, on regalère et on persévère de nouveau et ainsi de suite.

Pour résumer, si tu n’existais pas il faudrait t’inventer.

2 J'aimes

Cependant, pour beaucoup d’entre nous, grâce à toi, on apprend, on progresse, on galère mais on persévère, on s’amuse, on prend du plaisir, on regalère et on persévère de nouveau et ainsi de suite.

Et le tout dans la bienveillance, la dédramatisation…

1 J'aime

Merci Simon, pour ton ajout car tu as toujours le mot juste.