Souci de compression sur un didg en hêtre

Salut, me voilà pour un premier poste… cela concerne une question qui me taraude depuis un moment… Je joue sur un didg en hêtre qui a été fabriqué a Gap… plutôt bonne qualité je pense,
je suis loin d’ être un expert en didgeridoo, je joue surtout pour accompagner mes compos à la guitare. Mais seulement, je me retrouve face à un souci récurrent, lorsque je joue assez longtemps sans faire de break, je me retrouve en situation compliqué, et cela fait plusieurs fois que ca m’ arrive en concert, je perds la fluidité au niveau de la circulation de l’ air, c’ est à dire que au niveau de la sortie d’ air de ma bouche il y a des micro coupures qui se font et par conséquent le son est vraiment pas terrible à la sortie… Est ce un problème lié au didg, ou à la pression que j’ apporte dans mon jeu ou autre chose??
Merci d’ avance en tout cas et ravi de pouvoir partager ici, c’ est une aubaine!!-)

2 J'aimes

Bonsoir, la solution consisterait a tester sur un autre didgeridoo, si les symptomes persistent le problème vient du bonhomme…Tiens nous au courant! Bonne soirée.

1 J'aime

bonsoir Guenael,

pour ma part je dirai qu’il te faut tester ton didgeridoo sur son étanchéité, c’est du hêtre un bois cassant il fend très facilement, et en deuxième solution je dirai qu’il te faut prendre conscience de savoir si tu ne bouges pas le positionnement de ta bouche sur ton embouchure, ca m’arrive et le son est plus sur les graves.

1 J'aime

Ok, j’ ai un didgeridoo en aulne et en effet cela ne m’ est pas arrivé sur celui ci… et j’ ai eu un euca pendant quelques moi aussi et il est vrai que ca ne m’ est arrivé que sur celui en hêtre… merci pour ta réponse

Bonjour Gérald, ce didgerdoo n’ a jamais eu de choc important et je ne vois pas de fissure… sinon je joue en face et non sur le côté donc peut être qu’ il y a un problème de cet ordre là mais c’ est étonnant car ca ne m’ arrive que avec ce didg… Merci

bonjour,

donc tu sais déjà que ce n’est pas toi puisque le fait de jouer avec d’autres didgeriddo ca ne le fait pas.

je reste convaincu qu’il te faut tester ton étanchéité en lui mettant une pression air , j’ai moi-même un didgeridoo en hêtre et je me suis apercu qu’il fissurait se sont des micro fissures . le mieux serait de jouer un certain temps avec et de le tester quand il est bien chaud.

Oui, pas de doute @GERALD nous sommes en présence de micro fissures, perso je vitrifierais la colonne d’air, les fissures s’en trouveraient colmatées, vitrification intérieure et extérieure.

Salut @guenael ,

Les pistes évoquées par Gérald et Windtalker sont intéressantes et tu peux vérifier l’état de ton didge. Cependant, le fait que cela n’arrive qu’avec le didge en hêtre ne signifie pas forcément que le souci vient du didge lui-même. Sans qu’il ait de défauts, cela pourrait venir également de ces caractéristiques propres, par exemple une colonne d’air plus grande qui nécessite plus « d’effort » ou une embouchure un peut plus grande ou plus petite.

Tu dis que ton problème arrive après avoir joué pendant un certain temps, cela pourrait tout simplement être lié à une fatigue et cela me rappèle un sujet déjà évoqué dans la rubrique « l’espace des abonnées ».
Une fatigue ou un engourdissement des lèvres peuvent arriver au bout d’un certain temps, cela peut être dû à plusieurs facteurs comme :

  • une trop forte pression sur l’embouchure ou la forme de l’embouchure un peux moins arrondie.
  • l’appui sur la partie externe des lèvres plutôt qu’interne
  • une bouche ou des lèvres un peu trop sèches
  • une note un peu plus difficile à jouer par manque d’habitude, par exemple on peut perdre son bourdon en jouant un Mi alors qu’on est plus à l’aise avec un Do ou un Ré, ou l’inverse.
  • un manque de pincement de la commissure des lèvres que l’on compense par une plus forte pression qui fait vibrer les lèvres d’avantage et peut les engourdie.

En général, les personnes concernées ont résolu leur problème en faisant un petite pause et en massant les lèvres avec le doigt.
En prenant un verre d’eau si c’est un problème de bouche sèche.
En pinçant d’avantage la commissure et en appuyant moins sur le didgeridoo, voire un mettant une embouchure en silicone si le didge le permet.

J’espère que tu y trouveras des éléments pour t’aider.

3 J'aimes