Podcast | Quand le massage sonore transforme notre approche du didgeridoo, rencontre avec Othello Ravez

Ça y est, la rentrée est là. On reprends les podcasts. :microphone:

Et cette semaine, c’est l’ami Othello que j’ai interviewé sur la notion de massage sonore au didgeridoo.
Tout est là, bonne écoute.

2 J'aimes

Encore une fois un super podcast Gauthier et en plus celui-ci répond à toutes les questions qui me tournent dans la tête depuis un bon moment :smiley:. Cela me reconnecte à mon chemin dans les méandres complexes du « toucher par les vibrations » et me booste à fond.

Dans mon taf, j’ai testé beaucoup de choses avec les personnes que j’accompagne mais sans avoir de retour verbal car ces personnes n’ont pas le langage verbal pour la plupart. J’observe donc leurs visages, leurs corps et perçoit quelles types de sensations ou émotions émergent.

Je constate la détente corporelle, je vois que certains s’endorment, que d’autres sourient… j’essaie d’avoir mes rituels… Mais il me manque quelque chose, et en écoutant l’interview ça m’a semblé plus limpide.

C’est drôle, naturellement je me suis plutôt concentrée sur la partie du corps la plus proche du sol… les pieds (les fauteuils ont des marche-pieds sur lesquels je peux poser le didge, pratique !) en me disant que les sensations remonteraient peut être de là :stuck_out_tongue_winking_eye:

L’interview est très agréable à écouter et donne plein d’infos, on sent l’ancrage d’Othello dans sa façon de parler. Je me prévois un stage pour 2020 !!

3 J'aimes

Bonjour,
J’ai écouté une partie du podcast sur le massage sonore, c’est intéressant de prendre cette voie, mais je me pose la question de savoir si la vibration que l’on émet est porteuse de soin.

En effet, nous sommes tous sujet au dérive de nos pensées et sans un lâcher prise ou une déconnection, il y a de forte chance que l’on donne a l’autre par résonance des vibrations qui correspondent à notre état de conscience du moment.

1 J'aime

Est ce que Jaime, suit l’actualité du forum de son Amérique Latine ?

Je ne sais pas mais voici sa dernière vidéo complètement dans le thème de l’interview.

3 J'aimes

Merci Gauthier pour ce sujet très intéressant et traité en profondeur par Othello.
J’aime son approche très humaine et sensible mais qui reste pragmatique et mesurée.
Pour ce type de sujet c’est un équilibre difficile à maintenir.
C’est vrai que c’est un de tes plus long podcast, mais on ne voit pas le temps passer, c’est passionnant !

4 J'aimes

Merci pour vos retours qui soulèvent chacun des aspects de l’interview ou du massage sonore en générale.

J’ai fait passé le message à Othello pour qu’il vienne participer à la discussion (si il a des choses à ajouter).

Quant à @Jaime, il me semble qu’il s’est vraiment déconnecté des écrans, sa cure a fonctionné !! :wink:

1 J'aime

Dans ce podcast, il y a tellement d’informations intéressantes qui peuvent déboucher sur d’autres sujets…
Je vais donc me limiter à deux « choses ».
La première est la notion de douceur non seulement prononcée plusieurs fois par Othelle RAVEZ mais en plus mise en valeur par sa voix. Une voix douce qui doit, certainement, transmettre de douces vibrations.
Et j’en viens à la deuxième « chose » : la notion de vibration.
Sur le forum, il a été écrit plusieurs fois que « tout est rythme » avec en plus une super vidéo .
Je crois que si tout est rythme on peut également dire que tout est vibration (nos paroles, les sons qu’on émet et voire même nos pensées).
Je terminerai en disant que ce podcast m’a donné l’idée (certes, pas très originale) de faire l’exercice suivant : me limiter au bourdon et de tenir chaque jour un peu plus. Ma chienne semble apprécier encore plus profitant d’une vibration reposante sans survibration et autres sons qui ne seraient peut-être pas les bienvenus dans le cadre d’un massage sonore.
En conclusion, il me semble qu’Othello fait non seulement un massage sonore mais en plus transmet un message sonore, un message de douceur et de bien-être, un message d’Amour avec un grand A.

5 J'aimes

Podcast très intéressant. Etant musicothérapeute, j’ai aimé le fait qu’on fasse bien une distinction entre soin et relaxation. Un massage sonore c’est de la relaxation et non de la musicothérapie. Ensuite, tout le monde ne peut pas aimer le son, les vibrations du didg.

1 J'aime

@Gauthier ouiiii ça fonctionne !!!
Mais étant à Capilla del Monte, LA capitale spirituelle d’Argentine (j’ai découvert ça là bas…c’est vraiment FORT!!!) Je peux enfin pratiquer (à tour de bras dirais-je) ça me manquait !!

Ici on parle « d’harmonisation avec le son » ça me convient mieux que « massage » , mot qui induit de grosses erreurs de pratiques et un état d’esprit biaisé selon moi…

Bref je vais demain où après demain faire un retour audio sur ton podcast (génialissime) qui tombe à point nommé, et parler aussi de mon expérience avec mon maitre (en réel et non virtuel :wink:) que fut Othello Ravez dans cette découverte.
(Ps : en tant que « donneur » et « receveur » et ayant une sensibilité, j’ai pu me faire des avis par rapport a de réels vécus dans mon CORPS et celui des "participants"et non des suppositions ou théories déductives)

Bizzz

2 J'aimes

Merci Gauthier, je me suis régalé avec ton podcast !
:+1: :+1: :+1:

2 J'aimes

Ça y est je mets en lien :

https://community.wakademy.online/t/didgeridoo-et-energetique/1103/2

1 J'aime

Merci à toi Jaime !!! :smiley:

1 J'aime

Bonjour a la communauté de wakademy.
Je vais profiter de ce premier message sur le forum pour me présenter. Je suis Manu alias Flyroots. Je suis fabricant de didgeridoo et je co anime les stages de massage sonore avec Othello.
Nous nous sommes vraiment rencontrés lors d’une grande conversation sur les massages sonores au rêve de l’aborigène il y a quelques années. Nous avons constaté alors que nous avions une approche très différente et pourtant concordante sur le sujet. Je pratiquais les massages vibratoires depuis quelques années et étais plutôt dans une démarche intuitive. De sont côté il préparait déjà le premier module du stage et était en train de poser des bases très solides sur la compréhension d’un massage sonore au didgeridoo.
Chemin faisant, il m’a proposé dans un premier temps d’assister au premier stage en venant avec des didgeridoo dédiés aux massages sonores.
J’ouvre une petite parenthèse sur la notion de didgeridoo dédiés aux massages. Depuis 13 ans j’explore la fabrication de didgeridoo et des différentes colonnes d’air. Chaque colonne amène a un style de jeu. J’ai commencé a tester des colonnes pour pratiquer des massages vibratoires il y a 5 ou 6 ans. J’avais besoin d’un didgeridoo léger avec un son doux et rond, de belles harmoniques et de belles vocalises. J’ai donc choisie une perce large presque cylindrique. J’ai aimé le son, mais j’ai continué l’exploration. J’utilise des bois flotté pour mes didge, ils ont l’avantage d’être extrêmement légers donc parfait pour les pratiques de massage. En effet il est important de ne pas être fatigué par le porté du didgeridoo lors d’un massage… On pourrait en parler des heures, donc si vous avez des questions n’hésitez pas :slightly_smiling_face:

Ce premier stage m’a ouvert une porte énorme sur ma pratique. J’avais compris énormément de choses de manière intuitive, mais Othello a mis bon nombres de mots sur ma compréhension intuitive. Somme toute, nous avons trouvé une complémentarité dans nos deux approches, nous influençant l’un et l’autre dans nos pratiques.

La notion de posture a pris de plus en plus le premier plan. Comme dit plus haut par quelqu’un, on transmet ce qu’on est dans notre massage. Il est donc important de travailler sur soi avant de pratiquer. D’où la différence évidente entre la notion de détente et de soin. Cette notion de soin n’est pas réellement abordée lors du premier module et le sera beaucoup plus lors du second.
Car sans en dévoiler trop, il peut réellement y avoir une notion de soin avec un massage vibratoire.

Je voudrai revenir sur le terme de « massage » que j’ai énormément utilisé lors de ce message. Je parle en mon nom et pas en celui d’Othello. A mon sens on parle bien de massage car il y a une sensation physique de touché vibratoire. A tel point qu’on ressent la vibration du didge SUR son corps mais aussi DANS dans son corps. On peut sentir cette sensation de manière locale ou diffuse. Mais elle est parfaitement physique. D’où ce terme parfaitement approprié de massage sonore ou vibratoire.

Encore une fois on pourrait en parler des heures, Othello l’a fait pendant 2 heures sur le podcast et on va le faire pendant 4 jours lors du prochain stage. A ce sujet, il reste une place si vous êtes intéressés pour en apprendre plus. N’hésitez pas a contacter Othello pour plus d’info.
De mon côté, je me tiens a votre disposition pour toute question, notamment concernant les didgeridoo dédiés au massage sonores.

UN grand merci a toi Gauthier pour tout ton travail qui aide grandement a développer le monde du didgeridoo.

5 J'aimes

Salut à toi Manu.
Bienvenue sur le forum de Wakademy.
En plus du rêve de l’aborigène, on peut aussi venir te saluer (et parler double wooble) au festival de l’arbre qui marche :wink:.

http://www.flyroots-didgeridoo.fr/

1 J'aime

Bienvenue parmi nous Manu. :slight_smile:

Merci pour ton texte très intéressant, peu importe pour moi les termes que l’on emploie, les vibrations émises par le Didgeridoo sont perçues à l’extérieur et à l’intérieur de notre corps c’est sûr. :slight_smile:

Et bien sûr qu’elles ont un effet sur nous, physique, mental et spirituel. Il n’y a pas que nos tympans qui vibrent, mais aussi je pense (je ne suis pas scientifique, c’est mon ressenti) toute l’eau que notre organisme contient (plus de 60 % et on sait que les molécules d’eau vibrent, bougent et s’organisent différemment selon les vibrations), et les vibrations du Didgeridoo, dans un usage de massage sonore, apportent à l’évidence un apaisement et un ré-équilibrage de notre intériorité (physique et mentale).

Pour moi il s’agit bien d’un soin, il n’y a pas de doute. :wink:

2 J'aimes

Salut @flyroots.didgeridoo, content de te lire ici !
N’hésite pas à participer quand tu en ressens le besoin et merci pour tes retours. :pray:

1 J'aime

Bonjour à toutes et tous

Ce petit message pour vous remercier de vos partages et de votre intérêt pour le sujet.
Merci Manu d’avoir peu écrire quelques mots sur ton parcours et tes ressentis.

(ps : excusez moi, je n’ai pas écrit à la bonne page la dernière fois).

Quelques mots de plus pour compléter :
Le terme “massage sonore“ au didgeridoo est apparu dans les année 2000 lors des 1er grand partage sur le sujet et notamment à travers le magazine de l’époque “didgeridoo and CO“. Je pense en tout cas que l’exploration de cette technique est sans doute apparue plus tôt. Ce terme correspondait bien à l’idée que l’on peut se faire de la pratique : tout le monde sait ce qu’est un massage, et le son aussi, il est donc facile de s’imaginer ce qu’est un massage sonore. Et Manu explique très bien également ce à quoi cela se réfère d’un point de vu ressenti corporel. Néanmoins depuis un certain temps déjà j’utilise autour de moi le terme “harmonisation sonore“ avec le didgeridoo, car les gens sont près à le comprendre, ils ont déjà accompli un chemin à travers les divers ateliers de vibrations sonores.

En musicothérapie je n’utilise pas souvent le didgeridoo. Ou vraiment dans un complément, découverte, exploration ou dans le cadre d’un jeu non verbal. Cependant je l’utilise avec des jeunes enfants handicapés lourd, nous sommes alors en ateliers sono-thérapie. On touche toujours le non verbal, (car les enfants se mettent parfois à chanter, respirer, se détendre d’une autre manière). On pourrais donc parler d’atelier vibratoire accompagner par une approche “musicothérapeutique“.

Tout ceci reste des termes qui ne remplacerons jamais l’être (en posture et attitude) dans une séance d’atelier, ou de soin. C’est à ce moment là que la dimension énergétique (ou comment bien accompagner l’autre dans une posture et une attitude, stable, encourageante, bienveillante, créatrice, en pleine écoute, en empathie, en estime de soi, de l’autre, de l’environnement, du mystère… dans un tout en relation naturel complète et subtile). Voici comment je nommerai l’énergétique. Cette dernière ce pratique encore et encore, c’est certainement une philosophie, un regard de soi au monde. Voilà le parcours de chacun qui transmettra le ou un message à partir de ce qu’il est.

Tout le monde n’aime pas le didgeridoo c’est vrai. Tout le monde ne le supporte pas. Le didgeridoo instrument puissant en volume vibratoire dérange parfois certaines personnes, qui ont sans doute besoin d’un accompagnement sonore plus subtile. Néanmoins il m’arrive de proposer à des personnes qui n’aime pas le didgeridoo, des séances pour apprendre à aimer ou et comprendre ce qui ne résonne pas avec cet instrument.

Enfin le didgeridoo instrument du souffle, de la respiration, du “vent, de la nature et de la terre“ est vraiment formidable quand on l’associe à des pratique de respiration comme la cohérence cardiaque (comme précédemment cité). Je travaille et couple le didgeridoo avec un joueur d’accordéon qui enseigne la cohérence cardiaque. Il y résonne comme une évidence.

Merci encore pour votre suivi.
Vous dire qu’il reste encore 1 place pour le stage du 31 octobre au 3 novembre à Poitiers. Plus d’infos sur othelloravez.com (si vous voulez m’appelez etc.)

Merci à toi Gauthier pour ta proposition.

Bien à vous
Othello

8 J'aimes

Nous sommes d’accord !!!

Merci pour tout Othello :heart_eyes:

2 J'aimes